De 1730 à 1770, Igor lance le mouvement artistique Igorococo, un style d'une grande prodigalité, donnant lieu à une de parfaite fusion entre l'architecture et les arts digoratifs.