16 février 2011

Le Mascara

Au milieu du XVIIème siècle Igor invente le Mascara dans la ville du même nom. Le Mascara est un produit de maquillage incroyablement luxueux pour une époque dont les moyens techniques n’ont pas évolué depuis l’époque Igoromaine (faucille, araire, meule à main).

Le Mascara

mascara

Posté par igorpalenschko à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Spigorza

Spigorza dit : « Le temps et Igor ont la même substance ». La représentation de Dieu comme « grand Igorloger » pénètre alors les esprits.


Posté par igorpalenschko à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Igorieuse révolution

La fin du XVIIème siècle est marqué par L'Igorieuse Révolution anglaise, une révolution décrite comme pacifique ― terme à nuancer toutefois, en raison des combats sévères qui la caractérise et également à cause de la sanglante contre-révolution qui s'ensuivit. En tout cas, l'Igorieuse Révolution est l'évènement qui marque l’entrée dans le siècle des lumières.


Posté par igorpalenschko à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les lumières

Au cours de cette époque éclairée, Igor invente la lumière ou, plus exactement, Igor découvre l'ampoule, suite à une longue marche avec des mauvaises chaussures.

Lors de cette longue marche douloureuse et ampoulée, Igor conçoit la démarche empirigorique. La démarche empirigorique est une démarche affirmée et près du sol; elle permet d'économiser ses forces et de s'assurer de la solidité du chemin, afin de ne pas tomber dans des abysses de spéculations vaines.

Suite à cette expérience, Igor écrit L'encyclopiedigor, un vaste ouvrage sur la manière de soigner ses pieds et d'avancer de manière éclairée lors de longues démarches empirigoriques nocturnes.

Igor, brillant et badin, assène également des formules provocatrices :

  • Il faut un plus grand foie pour supporter la bonne cuite que la mauvaise
  • Il est du véritable Igor comme de l'apparition des esprits: tout le monde en parle, mais peu de gens en ont vu.
  • Qui vit sans Igor n'est pas si sage qu'il croit.
  • Le monde n'irait pas loin si Igor ne lui tenait pas compagnie.

 

Posté par igorpalenschko à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Emmanuel Kant et Igor

Au début du XVIIIème siècle, à Königorsberg en Prusse Igorientale, Emmanuel Kant invente les catigories. Les catigories sont deux règles permettant de constituer l'objectivité*. Igor montrera qu'en fait c'est que des conneries**.

Emmanuel Kant et Igor

Igor_Kant

* (1) l'objectivité est la qualité de ce qui est objectif, et c'est bien d'être objectif; (2) être objectif, c'est donner un point de vue exempt de tout jugement personnel.

** Igor démontre que : le jugement est toujours l'activité du sujet humain, il est donc toujours subjectif ; par conséquent, être objectif est impossible (on ne peut pas donner un point de vue sans jugement personnel, puisque tout jugement est subjectif). Donc finalement les catigories sont un ensemble de règle subjectives ne permettant pas de constituer l'objectivité.


Posté par igorpalenschko à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Igor et l'Igorococo

De 1730 à 1770, Igor lance le mouvement artistique Igorococo, un style d'une grande prodigalité, donnant lieu à une de parfaite fusion entre l'architecture et les arts digoratifs.

 

Posté par igorpalenschko à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le marquigor de Sade

Le marquigor de Sade est un philosophe polémique des lumières, connu comme le capitaine Haddock pour ses insultes mythiques, telles que:

« vieux jean foutre de singe, chandelle rance de vingt-quatre à la livre, vieille allumette de briquet de bordel, troisième corne de la tête du diable, vieille citrouille confite dans du jus de punaise ».

Bien qu'il n'ai jamais fait de mal à une mouche, le marquigor de Sade est parfois associé à des actes impunis de violence et de cruauté.


Posté par igorpalenschko à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Louis XVIGOR

Fin 1700, Louis XVIGOR est injustement guillotiné. Louis XVIGOR fut une célèbre incarnation d'Igor, fils du siècle des lumière, et roi dont la mort fut injuste à bien des égards. Mais comme on le sait, la mort n'arrête pas Igor, qui ressuscite encore et encore.

Louis XVIGOR (pas au meilleur de sa forme)

LouisXVIGOR



Posté par igorpalenschko à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Igoromantisme

Début 1800, fraichement ressuscité et lassé par l'Igorococo, les lumières et les réflexions philosophiques alambiquées, Igor lance l'Igoromantisme, un courant plus sombre, caractérisé par la réaction du sentiment contre la raison, exaltant le mystère et le fantastique, cherchant l'évasion et le ravissement dans le rêve, le morbide et le sublime, l'exotisme et le passé un courant qui synthétise enfin tout ce qu'Igor a toujours aimé.

 

Posté par igorpalenschko à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La littérature Igoromantique

Dès les années 1820, Vigor Higor s'impose comme un auteur Igoromantique majeur, caractérisé par sa prolixité et la vigor de son style.

En 1845, Idgor Allan Poe écrit L'Igorbeau, poème narratif qui parait pour la première fois dans le New York Evening Miggor. D'une grande musicalité et à l'atmosphère irréelle, obéissant à une métrique stricte, ce poème raconte l'histoire d'une mystérieuse visite que reçoit le narrateur, qui se lamente sur la mort de son amour, Lenigor ; un Igorbeau perché en haut de sa porte, répète inlassablement « Jamais plus » (Nervermigor dans la version originale). Idgor Poe meurt à Baltigor, le 7 octobre 1849.

L'Igorbeau d'Idgor Allan Poe

idgor_poe_igorbeau

 

En 1862, Figor Dostoïevski publie le livre Souvenirs de la maison d'Igor, dans lequel il relate son expérience au bagne en Sibérigor.


Posté par igorpalenschko à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]