19 février 2011

Les premiers voyages d'Igor

Malgré son handicap (pour rappel, Igor n'est qu'une tête de squelette et n'a par conséquent pas d'organe moteur autre que sa langue, qu'il a en fait rapidement perdue « Igor, tu n'es pas très bavard, tu as perdu ta langue? » lui disait-on d'ailleurs pour le taquiner alors qu'il était déjà mort), malgré son handicap donc, Igor a beaucoup voyagé. Et même si Igor n'a pas beaucoup vécu, Igor a presque tout vu. Car pour Igor, la majeure partie de sa vie se passe après sa mort ― bien qu'en fait, on ne sache pas très bien si Igor est né squelette ou mort vivant.

Lors de ses premiers voyages, Igor papillonne et peine à rester plus de quelques minutes dans une même période. Ainsi, en quelques heures (voire moins) Igor visite quelques 5000 millions d'années (voire plus), traversant ainsi toutes les époques  préhistoriques:

  • l'Archéen, période où apparaissent les premiers micro-organismes (les mêmes qui ont inventé le micro-short), période où apparait également la photosynthèse et la mode du teint halé (à laquelle Igor refusera de céder, préférant sa couleur naturellement cadavérique), enfin, période où  le méthane disparait de l'atmosphère, grâce à l'interdiction de péter dans les lieux public (c'est-à-dire, à cette époque, dans tous les lieux) une interdiction à laquelle Igor, en bon citoyen d'une époque plutôt rustique, s'est toujours opposé ;

  • le Protérozoïque, période où s'accélère le développement des être vivants grâce à l'augmentation de l'oxygène et de la diminution des impôts sur les mitochondries (une loi naturelle proposée par Igor, en bon citoyen de cette époque aussi) notons que les premiers fossiles d'Igor datent de cette époque (les fossiles d'Igor sont rares, car pour faire un fossile d'Igor, il faut qu'Igor dorme au même endroit pendant 10 000 ans, ce qui est arrivé plusieurs fois mais pas tous les jours non plus);

  • le Paléozoïque, période où les super continents se fragmentent, suite à une grosse colère d'Igor (causée par un mauvais barman qui lui servit une bière dans un verre chaud sortant du lave-vaisselle), et période où les invertébrés règnent, menant des guerres sanglantes contre les insectes géants, guerres dont ils sortent vainqueurs car Igor les aide, fasciné et attendrit par ses pauvres petits êtres sans squelette. C'est à cette époque qu'apparait le bigorneau, né d'une relation hors mariage entre Igor et un mollusque (une moule, parait-il).

Le bigorneau

bigorneau

 

Posté par igorpalenschko à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Igor et les dinosaures

Après ces brèves visites, Igor arrive au Mésozoïque, période au cours de laquelle il sympathise avec les dinosaures. Igor est heureux dans cette période et vit une romance avec une femelle T-rex. Leur union donne naissance à la lignée des Igosorus-Rex, espèce rapidement disparue et longtemps restée inconnue ― ce n'est que très récemment que l'on a  retrouvé des dessins de vacances dans un porte-feuilles qu'Igor a perdu au début du Crétacé, alors qu'il faisait du tourisme balnéaire dans un cratère de volcan explosif.

L'Igosorus-Rex

igorsorus_rex


Malheureusement, le bonheur d'Igor avec les dinosaures ne durera que 26000 ans. Pire, Igor sera même à l'origine de l'extinction de ses amis dinosaures, en faisant exploser par accident une bouteille géante de propane, lors du développement de son grand projet encore balbutiant de
Barbigorcue (car, oui, bien que ce soit un cerf, Igor a toujours eu une petite tendance carnigore, et Igor en a vite eu marre de bouffer de la viande crue et voulu donc se faire des grillades). Igor meurt d’ailleurs aussi lui-même dans cette catastrophe du Barbigorcue  ― mais bon, Igor n’est pas à ça près.

Le Barbigorcue

barigorcue


Posté par igorpalenschko à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Igor et les mammifères, puis l'ère frigorifique

Suite à ses aventures avec les Dinosaures, Igor se retrouve au Cénozoïque, période de diversification des mammifères. Igor livre alors des combats épiques contre les animaux de cette époque: rhinocéros laineux, tigre à dents de scie, lion des cavernes sans sortie de secours, ours en slip à franges, grand pingouin tout-terrain. Après s'être sans conteste imposé comme l'animal le plus valeureux de cette époque, Igor surfe sur la vague de la dérive des continents. A peu près en même temps que les forêts Igorpical sont remplacées par les forêts de Igornifères, Igor est à l'origine de la séparation entre l'homme et les grands singes. En effet, en faisant don de son Barbigorcue, qui est alors un système qui marche fort bien, Igor offre le contrôle du feu à l'humanité (enfin, aux singes de l'époque qui ressemblent le plus à des humains).

Quelques millions d'années plus tard, Igor travaille sur un projet nommé Frigor ― attention, le Frigor n'a rien à voir avec la marque de chocolat Suisse du même nom ― ; le Frigor est un appareil permettant de générer du froid, afin de conserver plus longtemps la viande qui a été cuite au Barbigorcue. Le développement du Frigor est difficile et se déroule non sans quelques incidents, à l'origine de plusieurs milliers d'années de période glaciaires (i.e., l'ère frigorifique), au cours desquelles Igor meurt encore plusieurs fois.

Le frigor

frigor

Posté par igorpalenschko à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les démonigors

Lors d'une froide nuit d'été de l'ère frigorifique, la divité Belphigor apparait. Belphigor est le démon des découvertes qui tente les hommes par des inventions géniales et des richesses prodigorgieuses.

Belphigor

Belphigor


Dans la même veine, le démon Abigor apparait peu après. Abigor est un spécialiste des secrets de la i-guerre-gore (ou e-guerre-gore), méthode de combat à distance à l'aide de projectiles particulièrement violents et meutrigoriers.

Posté par igorpalenschko à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les découvertes mortelles d'Igor

Au cours d'une de ses nombreuses morts en pleine période frigorifique, Igor découvre la rigor mortis ou rigidité cadavérique (enraidissement progressif qui apparait après la mort, à cause du froid bien sûr, mais aussi et surtout à cause de la sédentarité prononcée que cet état implique).

Peu après, Igor invente la crigornisation procédé de conservation à très basse température d'animaux dont la subsistance ne peut plus être médicalement assurée, dans l'espoir de pouvoir les ressusciter ultérieurement.

Last but not least, quand la période frigorifique touche à sa fin, Igor continue son ascension dans le business des produits dérivés de la mort et invente les produits biodigordables (décomposition naturelle des matières igorganiques), parce que ça commence à être un peu le bordel à la surface de la terre à cause de tous ces cadavres qui l'emcombrent depuis quelques millions d'années.

Posté par igorpalenschko à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le rêve de la Ligorne

Au cours d'une nuit (ou d'une mort) fantasmigorique, Igor rêve qu'il est une Ligorne.

La ligorne

ligorne

 

Posté par igorpalenschko à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Igor au Palenschkolitique

Après l'ère frigorifique, ses quelques interludes mortels et sa période imaginigoresque, Igor passe 3000 ans au Palenschkolitique supérieur. Lors des premières années de sa dernière mort en date, Igor reste caché dans le désert; son crâne, tel un décor de Western, passe inaperçu pendant quelques secondes. Mais très vite (quelques autres secondes après), un ancêtre de Clint Eastwood le découvre et le ramène dans un saloon de l'époque un abreuvoir naturel en forme de piano désaccordé, creusé dans la pierre par l'érosion des pluies acides.

Igor caché dans le désert

igor_dans_le_desert


Dès lors, Igor découvre les effets euphoriques et hallucinogènes de l'acide. Depuis ce jour, il cessa d'être un squelette basique. Il reste pilier de bar pendant 3000 ans (moins quelques secondes), ce qui n'arrange pas l'état de son organisme. Mais un jour, c'en fut assez de toutes ces barriques, et Igor reprent ses voyages dans l'inconcordance des temps, un peu agité par les conséquences de trois millénaires d'intoxication à l'acide...


Posté par igorpalenschko à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]